Les Vendanges de l'Autobus

.

Reflet.

Le soleil de travers parcourt les traits farouches
De ce demi visage, éclairant dans sa ronde
Une saillie au front, un repli de la bouche,
Mais l'orbite de lil reste comme un puits d'ombre.
.

Retour à l'accueil des Vendanges de l'Autobus

Retour au menu général

© Vincent Herelle 2016