Poèmes de jeunesse

.

Rendez-vous.

Marcher d'un pas pressé dans la bise glacée,
Demander son chemin d'une plaque effacée,
Puis, devant une grille, faire les cents pas
Avec le cur serré, priant que tu n'ais pas
Pris une autre sortie ou bien raté ton cours,
Tout en se répétant le début d'un discours.

Quand, soudain, tu parais, rayonnant un sourire,
Et voilà l'horizon tout entier qui chavire.
Sentir soudain son cur embrasser l'univers,
Sans que s'y mêle rien de bas, ni de pervers,
Et puis dissimuler sous un chaste baiser
Tout le feu qui, d'un coup, vient de vous embraser.

Ensuite rester là, goûtant chaque minute,
Faisant de chaque instant une secrète lutte,
En voulant indiquer sous les banalités
Que l'on dit, en passant, certaines vérités.
Et puis t'abandonner, en soupirant parfois,
Le cur déjà tendu vers la prochaine fois.
.

Retour à l'accueil des poèmes de jeunesse

Retour au menu général

© Vincent Herelle 2016