Révolution et Empire

. .

La Règle “JOMINI”– Listes d'Armées

Liste J - Saxe

.


Voici les listes d'armées pour ce ou ces pays.
.
Histoire.
L'électeur de Saxe, souverain élu de la République des Deux Nations (Pologne-Lituanie), s'est trouvé engagé dans une série de conflits au 18ème siècle : grande guerre du Nord (1700-1721), guerre de Succession de Pologne (1733-1738), première guerre de Silésie (1740-1742), deuxième guerre de Silésie (17444-1745), guerre de Sept Ans (1756 à 1763). L'armée saxonne est généralement petite mais bien commandée. En 1763, le régent Xavier de Saxe renonce au trône de Pologne et se consacre à la reconstruction du duché. L'effectif de l'armée est limité.

L'armée saxonne fournit un contingent symbolique à la Prusse lors de la guerre de Succession de Bavière (1778-1779). En 1792, la Saxe est de la Première Coalition contre la Révolution française jusqu'en août 1796. En 1806, Frédéric-Auguste de Saxe se joint à la Quatrième Coalition contre la France. Les armées saxonne et prussienne sont écrasées lors des batailles d'Erfurt et Iéna. Le 11 décembre 1806, la Saxe signe une paix séparée et s'engage dans la Confédération du Rhin. Le 20 décembre 1806, Frédéric-Auguste de Saxe est proclamé roi de Saxe et les Saxons participent, aux côtés des Français et d'autres alliés allemands, au Siège de Dantzig (1807). Aux traités de Tilsit (7 et 9 juillet 1807), Frédéric-Auguste devient le souverain nominal du nouveau duché de Varsovie.

Pendant la campagne de Russie de 1812, l'armée saxonne constitue le 7e corps de la Grande Armée mais les pertes de la retraite sont colossales. Dans la campagne d'Allemagne de 1813, l'armée saxonne combat encore du côté français aux batailles de Gross Beeren (23 août 1813) et de Dennewitz (6 septembre 1813). Pendant la bataille de Leipzig (16-19 octobre 1813), une division saxonne change de camp et retourne ses canons contre les Français. Le reste de l'armée saxonne rejoint les rangs de la coalition et prend part à la campagne de France (1814). L'armée saxonne participe au siège de Maubeuge puis à celui d'Anvers. Après l'abdication de Napoléon, le IIIe corps reste en Belgique comme troupe d'occupation. Au traité de Vienne une grande partie du territoire saxon est passé à la Prusse. Les soldats saxons originaires de ce territoire reçoivent l'ordre de rejoindre l'armée prussienne et se mutinent à Liège en avril 1815. Finalement, plus de la moitié des saxons rentrent en Saxe.

Lors du retour de Napoléon en 1815 et de la guerre de la Septième Coalition, des unités saxonnes participent à l'encerclement de Sélestat et de Neuf-Brisach. Elles sont ensuite envoyées comme troupes d'occupation dans le département du Nord où elles restent jusqu'en décembre 1818.
.

J1- 1730 - 1795

J2- 1795 - 1810

J3- 1810 – 1813 - La réorganisation à la française

J4- 1813 – 1814 - Après Leipzig

J5- En 1815

.

.

Retour à la liste des listes d'armées

..

Retour à l'accueil de la règle

Retour au menu des figurines

Retour au menu général

© Vincent Herelle 2020