Révolution et Empire

. .

La Règle “JOMINI”– Listes d'Armées

Liste O3 : Armées ottomanes en Egypte

.


Voici les listes d'armées pour ce ou ces pays.
.
Histoire.
Les ottomans s'emparent de l’Égypte après avoir battu les Mamelouks à la bataille de Ridaniya, le 22 janvier 1517. L'Égypte devient pour plusieurs siècle une province ottomane, au moins théoriquement. Les pachas désignés par Constantinople ont le pouvoir théorique, mais le pouvoir réel appartient aux mamelouks et aux janissaires qui se le disputent. Un bey des mamelouks, Ali Bey al-Kabir, utilise son armée de 3 000 mamelouks pour éliminer les autres beys mamelouks de 1767 à 1770. Maître de l’Égypte, il soumet les bédouins Hawwara de la Haute-Égypte en 1769 et met au pas les janissaires. Il n'hésite pas à faire battre monnaie où son nom figure à côté de celui du sultan ottoman. Il reste pourtant fidèle au pouvoir de Constantinople et lui fournit des contingents de troupes pour la guerre russo-turque de 1768-1774.

Ali Bey, qui se donne le titre d'Aziz Misr (le puissant d'Égypte), lève une armée importante avec des conseillers européens pour entreprendre la conquête de la Palestine et de la Syrie sous prétexte de mettre fin à la tyrannie du gouverneur de Damas Othman Pacha al-Kurji et rétablir la sécurité du pèlerinage de La Mecque. Son commandant, Abû Dhahâb, avance en 1772 jusqu'à Damas, fait demi-tour et marche sur le Caire en accusant Ali Bey d'avoir trahi au profit des Russes. Ali Bey doit fuir l'Égypte laissant le pouvoir à Abû Dhahâb. En février 1773, Ali Bey prend Jaffa avec l'aide de la flotte russe d'Alexeï Orlov puis marche sur l'Égypte. Abû Dhahâb fait appel à l'union des musulmans contre un chef allié des Russes. Ali Bey est battu et meurt de ses blessures le 8 février 1773.

Ce sera ensuite l'expédition française d'Egypte de Bonaparte. En 1801, après la défaite de Canope l'armée française est rapatriée en France sur les vaisseaux anglais. Y succède une période d’instabilité avec quatre wali (gouverneurs) entre 1802 et 1805 jusqu'à ce que Mehmet Ali soit imposé Pacha d'Egypte par les ulémas. Celui-ci parvint habilement à restaurer petit à petit une semi-indépendance de fait, tout en proclamant son allégeance à la Porte.

Après avoir battu une expédition anglaise à Rosette en 1807, il se débarrasse des mamelouks en 1811 et construit une nouvelle Egypte, avec une armée moderne. Ensuite, il sera le bras armé de la Sublime Porte, notamment en Arabie en 1818. Il occupe le Soudan en 1820, appuie l'Empire Ottoman dans la guerre d'indépendance grecque en 1824 mais se retourne contre lui en 1831.

On trouvera donc :
* l'armée avant la Bataille des pyramides et contre la campagne de Haute-Egypte de Dessaix, marquée par la prépondérance des mamelouks ;
* l'armée après le départ des français et jusqu'à la destruction des mamelouks ;
* La nouvelle armée créée par Mehmet Ali et l'opposition avec la Sublime Porte..
En revanche,l'armée opposée à Bonaparte dans la campagne de Saint-Jean d'Acre et les deux armées ottomanes battues à Aboukir et Héliopolis ne relèvent pas de cette liste parce que, réunies à Rhodes et à Damas, elles étaient composées de troupes du Moyen-Orient et des Balkans.
.


O3-1 – L’Égypte des Mamelouks


O3-2 – Egypte - Le temps des gouverneurs (1801-1811)


O3-3 – La nouvelle Egypte de Méhémet Ali

.

.

Retour à la liste des listes d'armées

..

Retour à l'accueil de la règle

Retour au menu des figurines

Retour au menu général

© Vincent Herelle 2020