Antique et Médiéval

. . .

La Règle “THUCIDIDE”

Annexe 2 – Les Troupes

Chaque troupe est définie par :
* son type (infanterie, cavalerie, artillerie et autres)
* sa protection (qui correspond largement à l'armure, mais aussi à l'espacement entre les combattants) ;
* sa capacité d'infliger des dégâts (ses armes) ;
* son entraînement ;
* Sa solidité morale, en gros sa volonté de combattre
* Ses particularités.
.
Les éléments constitutifs de la troupe (la description des soldats)
.
Principaux types de troupes
* Infanterie
* Cavalerie
* Chamellerie
* Charrerie
* Éléphants (voir précisions à l'Annexe 4)
* Artillerie
* Troupes spéciales (voir annexe 4).
.
Protection de la troupe
Ce facteur, souvent appelé « poids » de la troupe, est fonction de l'armure portée par les troupes, puisque plus lourde est l'armure, moins facilement elles se déplacent, mais aussi de ce que les soldats sont plus ou moins serrés. Ces « poids » sont marqués par un code de couleur. On a ainsi :

Couleur

« Poids »

Définition

Très Légère

Troupe non protégée, sans armure ou avec une armure très légère, en ordre très dispersé et très vulnérable. N'existe pas pour toutes les troupes.

Légère

Troupe sans armure ou avec une armure de cuir, de textile ou d'écorce, ou partiellement mieux protégée, en ordre peu serré.

 

Moyenne

Troupe en armure de cuir renforcé ou en armure métallique partielle, ou moins protégée mais en ordre serré, ou équivalent.

 

Lourde

Troupe en armure métallique quasi-complète et assez serrée, protégée mais lente.

 

Très Lourde

Troupe en armure métallique complète, fortement protégée mais très lente.
A noter que certaines troupes n'existent que dans certains « poids ».
.
Troupes en combinaison du type et du « poids »

Type

Très Légère

Légère

Moyenne

Lourde

Très lourde

Infanterie

Cavalerie

Chamellerie

Charrerie

Éléphants en panique

Éléphants

Artillerie à pied ou à fusées

.
Armement de la troupe
Les armes et leurs facteurs sont à l'annexe 3.
.
Entraînement de l'unité
Au combat, une unité dispose d'un certain nombre de dés de combat en fonction de son arme. Mais des unités mieux entraînées seront plus efficaces et donc auront un ou 2 dés de plus tandis qu'une unité mal entraînée en aura moins. Cependant, jamais une unité n'aura moins d'1 dé de combat.

Code Couleur

Entraînement

Définition

Violet

Élite

Troupes particulièrement efficace, hommes de guerre complets.

Rouge

Vétérans

Troupes très entraînée, vétérans de plusieurs batailles.

Blanc (sans couleur)

Troupe entraînée

Troupe normalement entraînée – base des unités.

Jaune

Recrues

Troupe de recrutement récent, sommairement entraînée.

Brun

Levée

Troupe juste levée, non entraînée au combat.
.
Solidité morale de l'unité
Une unité est composée d'un certain nombre de plaquettes. Elle en perd au fur et à mesure des pertes. Le nombre de plaquettes indique donc la résistance de l'unité et donc son moral. Des unités de moins bon moral auront moins de plaquettes, celles de meilleur moral en auront plus. Le nombre de plaquettes restantes n'influe pas sur l'efficacité au combat.

Une unité d'infanterie, de cavalerie ou de chamellerie aura 4 plaquettes de base (avec un moral Normal). Une unité de chars, d'éléphants ou d'artillerie aura 2 plaquettes.

Code Couleur

Moral

Définition

Violet

Unité « de Fer »

Moral très élevé, l'unité tiendra jusqu'au bout.

Rouge

Unité « Solide »

Moral élevé, l'unité supportera plus de pertes qu'une unité normale.

Blanc (sans couleur)

Normal

Moral normal.

Jaune

Unité « Faible »

Moral faible, l'unité n'a guère envie de se battre.

Brun

Unité « Instable »

Moral très faible, l'unité n'est présente que contrainte et forcée et disparaîtra dès les premières pertes.
.
Particularités de l'unité
Il y a toutes sortes de caractéristiques pour simuler les particularités des différentes troupes, dans leurs déplacements, dans leurs comportements, dans leurs commandements. Tout ceci est à l'annexe 4.
.

.

..

Retour à l'accueil de la règle

Retour au menu des figurines

Retour au menu général

© Vincent Herelle 2021